• La tournée des artistes (suite du weekend à Sungco)

    Sungco, le village de la communauté Talaandig, est perché sur les hauteurs Philippines. Il y fait « froid » selon les normes du pays : les températures descendent  jusqu’à 20°C. Pour moi c’est le top : pas de bruit de trafic, on entend les oiseaux et les criquets, des grands arbres, de l’air frais…

    J’y étais invitée pour donner un cours de saponification, et comme le cours devait avoir lieu dans l’après-midi du samedi, Bae Liza nous avait invitées (Quidz et moi) à rester dormir dans le Hall of Peace. Si vous avez déjà lu le post précédent, vous vous souviendrez peut-être que nous avions eu 2 heures de battement avant de commencer la formation. Pour passer le temps, Ate June et Kuya Clay (qui nous avaient conduites) ont proposé qu’on aille visiter la maison de Balugto.

    Balugto est un des artistes de la tribu. Ils sont tout un groupe, à la fois musiciens, percussionnistes, peintres, sculpteurs… Ils ont un rôle fort dans la tribu, leurs toiles et sculptures sont présentes partout dans le village, ils jouent à toutes les fêtes, représentent la tribu à l’extérieur… Si vraiment ils ont besoin d’argent, ils sont un peu fermiers à côté, mais la plupart du temps ils laissent leurs champs parce qu’ils sont occupés à faire de la musique. Sur le mur, Balugto a affiché son slogan :

    No money : no problem,
    No food : big problem!
    Same-same… but different

    La maison de Balugto

    Sa maison est incroyable! Il l’a construite lui-même (comme la plupart des habitants du village) et c’est une œuvre d’art en elle-même. Des bambous et des bouteilles suspendus au plafond font de la musique, l’évier est caché derrière un trompe l’œil (3eme photo, le cadre qu'on discerne au milieu est amovible), la maison est tellement envahie de tableaux qu’ils sont parfois entassés pour servir de table basse …

    Au coin du feu

    Apres la formation savon et le diner, la troupe des artistes nous invite pour la soirée a « jammer » avec eux. Ils ont fait un feu, jouent de la guitare, du tambour, de la percussion qui fait un bruit de grenouille. Et puis ils échangent leurs instruments, et c’est reparti! On passe la soirée à chanter et raconter des histoires, et je me sens chanceuse de pouvoir vivre des moments comme celui-ci.


    Le lendemain matin, avant le départ, ils nous font encore visiter les différentes maisons des artistes. Chacun est chez soi partout et les maisons sont ouvertes à tous, que le propriétaire soit présent ou pas. Sungco, c’est vraiment le village du bonheur.

    La tournée des artistes (suite du weekend à Sungco)


  • Commentaires

    1
    papmam
    Mercredi 9 Juillet 2014 à 09:24

    Quelles expériences chouettes tu peux vivre!

    2
    Al
    Mercredi 9 Juillet 2014 à 21:13

    AAAAaaargh, des hippies communistes!

    3
    Mel
    Vendredi 11 Juillet 2014 à 20:00

    Superbe. 

    4
    mn
    Vendredi 18 Juillet 2014 à 20:58

    Mdr Anne-Laure, toujours autant de répartie. J'aurais bien voulu venir à cette soirée là (et à ton cours de saponification of course!"

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :