• Du café, du café et encore du café

    Ces dernières semaines ont été assez chargées au travail, mais cette fois par du café et pas des conflits! La grande vision de PeaceBuilders c'est de participer à construire la paix aux Philippines, et une des briques de cette construction est la lutte contre la pauvreté. C'est comme ça qu'ils ont lancé "Coffee for Peace", une entreprise solidaire qui vend du café commerce équitable. Nous travaillons avec plusieurs communautés de cultivateurs, sur 3 montagnes de Mindanao (le café Arabica pousse au-delà de 800m d'altitude). La communauté la plus récente vit sur le Mont Apo, et a été formée à la culture du café l'année dernière.

    Le rush de ces dernières semaines, c'est que nous avons reçu d'un côté une commande de 600kg de grains de café verts, et d'un autre côté la livraison de 2 tonnes de baies de café par les nouveaux cultivateurs du Mont Apo, qui n'ont pas encore les moyens techniques de récupérer les grains à partir des baies. Nous recevons en général des autres communautés les grains déjà traités. Dans un monde idéal on les enverrait tels quels à la commande, mais dans les faits le processus passé laisse souvent à désirer. Nous voilà donc 1) en charge du processus complet des 2 tonnes de baies aux grains, et 2) à trier des tonnes de grains verts livrés… et c’est un sacré boulot !

    Une petite idee du processus en photos:

    Les baies de cafe

     1 - Les baies de café sont livrées

    2 - On commence par les laver, et retirer les "flotteurs" qui donneraient du café sans gout.

    3 - On en profite pour dégager aussi les baies pas mures, ou trop mures

    4 - C'est le moment de "dépulper" pour récupérer les noyaux! Sur la photo il y a une machine, mais elle nous a lâché au moment crucial la semaine dernière et on a du faire les 3/4 a la main, c'était ultra crevant (et aussi, un peu répétitif)

     

     

    2eme partie

    5 - Quand la machine a fait son œuvre, il reste souvent des grains dans la pulpe. On part à la chasse!

    6 - Pareil, il reste de la pulpe dans les grains. On attaque.

    7 - Ensuite on lave les grains jusqu'à ce que l'eau soit claire, et on les laisse dans leur dernier bain pour environ 24h

    8 - Apres la fermentation de 24h, on les fait sécher! Pendant qu'on s'acharnait sur nos baies, il y avait 3 menuisiers qui construisaient en vitesse des lits de séchage... Il faut dire que c'est notre première expérience!

    Les grains sont secs

    9 - Après 2 semaines environ, les grains sont secs mais sont recouverts d'une peau. On peut les utiliser tels quels comme graines pour faire pousser les prochaines plantes, mais pour le café il faut s'en débarrasser. La machine nous aide.

    10 - Rebelote, on va devoir peaufiner à la main

    11 - Nos grains sont tout propres, mais ce n'est pas encore fini! Il faut les trier pour s'assurer d'une bonne qualité. On fait ça depuis presque 1 mois, parfois à l'intérieur, parfois sur la terrasse du bureau

    12 - Voilà la terrasse, et l'équipe qui trie ce jour-là. La photo a été prise pendant la très essentielle merienda (le gouter)

     

    Le tri

    "Mais qu'est-ce que vous triez exactement?" La réponse sur la photo. Les "bad beans" (qui sont trop fermentés, qui ont perdu leur âme, qui ont été ronges par des insectes etc.) sont destinés au compost. Les "broken beans" (cassés ou trop petits) passent en café classe C: ce sont ceux-là que le coffee shop utilise pour les cocktails, quand il y a tellement d'autres ingrédients qu'on remarque a peine le café lui-même. Les "good beans" sont ceux que nous utilisons ou vendons. Enfin, le graal, l'"awesome bean" a réussi à garder sa belle couleur jade pendant tout le processus et donne un café délicieux, classe A.

    Ca y est vous savez tout!


  • Commentaires

    1
    mn
    Mercredi 13 Août 2014 à 10:06
    Merci pour cet article! Quel travail! Sympa les photos, on comprend mieux!
    2
    Elisabeth
    Jeudi 14 Août 2014 à 10:11

    Je n'imaginais pas un tel travail pour quelques grains de café. Je ne vais plus pouvoir le boire de la même manière !


     

    3
    Greg
    Vendredi 15 Août 2014 à 08:10

    J'ai fait pareil avec des noyaux de cerises pour avoir une chouette bouillotte cet hiver :-)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :